12/05/23

Quand il est temps de changer l’huile moteur ?

Clélia Auteur :  
Temps de lecture : 5 min
Catégorie de l'article : Le Magazine
Partagez cet article :

Quand il est temps de changer l’huile moteur ?

Opération courante d’entretien auto sur une supercar, une vidange du moteur doit être effectuée le plus souvent pour garantie un bon fonctionnement de la voiture et sa durée de vie. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Que vous disposiez d’un moteur à essence ou à diesel, et que vous prenez souvent la route ou non, vous devez considérer l’ensemble de ces paramètres afin de savoir la bonne périodicité de vidange pour votre véhicule. Cet article explique comment changer l’huile moteur.

 

Pourquoi changer l’huile moteur à votre voiture ?

Le bon fonctionnement d’une voiture dépend en majeure partie du moteur. La voiture ne pourra pas prendre la route avec zéro huile moteur. Le rôle de l’huile moteur est très important, car elle protège, nettoie et lubrifie les différents composants internes du moteur afin de lutter contre leur corrosion. Elle aide également à contrôler la température au sein du moteur. Cependant, comme toutes les huiles moteur, les huiles se dégradent au fil du temps, et il est donc primordial d’en assurer le changement régulier pour bien entretenir votre véhicule. Des vidanges du moteur régulières assurent non seulement un bon fonctionnement du moteur, mais elles permettent aussi d’économiser du carburant et contribuent à réduire la pollution atmosphérique.

 

Le fait de ne pas changer l’huile moteur peut entraîner de nombreuses conséquences. Vous risquez une annulation de la garantie automobile et en plus, vous risquez d’endommager gravement le moteur. Grand nombre des problèmes liés au non-respect des conditions de vidange sont très coûteux. La meilleure solution est de changer régulièrement l’huile moteur pour éviter l’ensemble de ces problèmes.  Selon les informations sur l’huile moteur du site auto-doc.fr . Au fil du temps, la viscosité de l’huile moteur diminue et elle perd ses conditions de lubrifiants. Les moteurs qui ne sont pas suffisamment lubrifiés risquent de surchauffer, entraînant ainsi divers problèmes comme des joints de culasse soufflés ou une déformation des pièces du moteur. Ces deux problèmes nécessitent des moyens très coûteux pour la réparation, mais ce n’est même pas le pire résultat possible que peu engendrer le non-renouvellement de l’huile moteur. Dans les conditions extrêmes, le moteur peut rester bloqué. Le moteur coincé ne peut pas être réparé, seulement remplacé. En bref, de faibles coûts d’entretien réguliers peuvent vous faire économiser des coûts inutiles à long terme.

 

Quel type d’huile est nécessaire pour votre moteur ?

Pour être adapté, le choix du lubrifiant doit prendre en compte l’ensemble des paramètres suivants :

  • les recommandations et normes des fabricants, par exemple sa compatibilité avec les polymères. Étant donné que les mesures les plus populaires sont rétrocompatibles, il est prudent d’opter pour une norme mise à jour ;
  • le respect du matériel de décontamination, qui par exemple peut nécessiter l’utilisation de la mesure ACEA C ;
  • la viscosité HTHS que le constructeur vise initialement, pour une meilleure protection des composés mécaniques ; ceci en mettant en avant la plus faible viscosité possible, pour la lubrification du moteur soit le plus rapide possible au démarrage, puis en maximisant le débit d’huile.

Le choix d’une huile moteur dépend de sa composition et du fonctionnement du véhicule. Vous pouvez retrouver sur le net assez de renseignements sur les huiles moteurs. Nous vous conseillons de consulter les informations sur l’huile moteur tirées de castrol.com. D’après ce site, les constructeurs de motos recommandent des huiles motrices qui répondent aux mêmes normes que les huiles automobiles pour une raison très simple : bien que les moteurs de moto tournent jusqu’à 3 fois plus vite que les moteurs de voiture, la dynamique de ses pièces mobiles est réduite en taille, par exemple la course du piston est beaucoup plus faible (75 à 95 mm pour les moteurs automobiles, 40 à 45 mm pour le moteur de moto le plus rapide). Par conséquent, la vitesse droite des pièces équivaut à la vitesse d’un moteur automobile.

 

De plus, certaines voitures de sport ont une vitesse de piston moyenne plus élevée que les motos utilitaires ou les voitures particulières. Par contre, pour la plupart des motos ainsi que quelques voitures, l’huile est envoyée dans le moteur et la transmission. Le mouvement de cisaillement au sein de l’engrenage de la boîte de vitesses diminue le caractère visqueux du lubrifiant ; aussi par rapport à sa capacité, les moteurs de moto transportent généralement plus de 2 à 3 fois d’huile que les moteurs de véhicules, il est donc conseillé de changer le plus souvent l’huile des motos que celle des moteurs de voiture.

Clélia
Rédactrice web

"Chez AR Performance, nous croyons que chaque mot compte autant que chaque kilomètre. C'est cette passion qui me pousse avec eux à vous offrir les récits les plus captivants de l'univers automobile."

Partagez cet article :