Accueil > Non classé

26/03/24

Bentley reporte son avancée vers l’électrique

Clélia Auteur :  
Temps de lecture : 4 min
Catégorie de l'article : Le Magazine, Non classé
bentley
Partagez cet article :

Première voiture électrique Bentley attendue pour 2026

La décision de Bentley de reporter le lancement de sa première voiture entièrement électrique jusqu’en 2026 témoigne de sa prudence stratégique dans un marché automobile en évolution. Cette démarche pourrait viser à attendre que les technologies et les infrastructures de recharge soient plus matures, tout en assurant que la qualité et le prestige de la marque soient préservés dans cette transition. En repoussant le calendrier, Bentley peut également mieux observer les réactions du marché et minimiser les risques financiers associés à cette transition. En résumé, ce report semble être une décision stratégique pour garantir une transition réussie vers la mobilité électrique tout en préservant l’exclusivité de la marque Bentley.

Le concept-car EXP 100 GT Concept comme point de départ

En juillet 2019, le constructeur présentait l’EXP 100 GT Concept lors d’un événement organisé pour célébrer les 100 ans de la marque. Ce modèle marqué initialement le début du virage électrique annoncé par Bentley, avec une première production commerciale espérée pour 2025. Toutefois, ce premier véhicule électrique signé Bentley n’est désormais pas attendu avant 2026.

Un retard justifié par le travail sur l’autonomie et les moteurs

Selon une interview donnée à Automotive News Europe par Adrian Hallmark, président-directeur général de Bentley, le constructeur serait encore en train de travailler sur la technologie des batteries et d’autres éléments clés qui composent un véhicule électrique. Ces recherches seraient à l’origine du retard pris dans la livraison du premier modèle électrique.

Défi sur le marché des voitures de luxe

La transition vers les véhicules électriques représente un défi de taille pour Bentley, en particulier dans le segment du luxe où les attentes des clients sont extrêmement élevées. Adrian Hallmark, PDG de Bentley, a souligné que cette transition exige une approche méticuleuse pour garantir que les nouveaux modèles électriques répondent aux normes de performance et de prestige de la marque.

L’un des principaux défis réside dans le fait de maintenir les performances impressionnantes associées aux véhicules Bentley traditionnels. Les moteurs électriques doivent être conçus pour offrir des niveaux de puissance et de couple comparables à ceux des moteurs à combustion interne, tout en étant efficaces sur le plan énergétique. Cela nécessite une recherche et un développement approfondis pour optimiser les systèmes de propulsion électrique tout en préservant l’essence même de l’expérience de conduite Bentley.

Parallèlement, l’autonomie est un élément crucial dans l’acceptation des véhicules électriques par les clients de voitures de luxe. Ces derniers attendent de pouvoir parcourir de longues distances sans compromettre le confort ni la performance. Pour répondre à cette exigence, Bentley doit innover dans la technologie des batteries et le système de gestion de l’énergie pour garantir une autonomie suffisante tout en conservant l’esprit de luxe et d’exclusivité associé à la marque.

Un autre défi majeur réside dans la gestion du poids du véhicule. Les batteries nécessaires pour alimenter les moteurs électriques peuvent être lourdes, ce qui peut affecter la maniabilité et l’agilité caractéristiques des voitures Bentley. Pour surmonter cet obstacle, Bentley doit adopter des matériaux légers et des techniques de conception innovantes pour minimiser le poids supplémentaire tout en préservant l’intégrité structurelle et la sécurité des véhicules.

Objectif 2030 : gamme entièrement électrifiée

Toutefois, malgré ces défis à relever, Bentley confirme son intention de proposer une gamme entièrement électrifiée d’ici 2030. La marque britannique adapte toutefois son calendrier et envisage désormais une période de transition progressive sur plusieurs années entre 2025 et 2030, où seront proposés des modèles hybrides et électriques.

2021 : présentation du premier modèle PHEV basé sur le SUV Bentayga

Avant fin 2023 : lancement de modèles hybrides pour tous les modèles phares de la marque

2026 : introduction de la première voiture électrique Bentley

2030 : commercialisation exclusive de modèles électriques, sans possibilité d’achat en motorisation thermique ou hybride.

Les ambitions du groupe Volkswagen

Le retard pris par Bentley n’affecte pas la feuille de route générale du groupe Volkswagen. Le géant allemand entend tout de même continuer à investir massivement dans l’électromobilité avec comme objectif d’être leader mondial sur ce marché d’ici 2025. Pour cela, le groupe prévoit notamment des moyens importants pour la recherche et développement autour des technologies liées aux batteries, à leur recyclage et à leurs performances.

Clélia
Rédactrice web

"Chez AR Performance, nous croyons que chaque mot compte autant que chaque kilomètre. C'est cette passion qui me pousse avec eux à vous offrir les récits les plus captivants de l'univers automobile."

Partagez cet article :